A propos mamzeltutu

Plein de rêve dans la tête et envie de partager des choses, je décide de créer ce blog pour vous parler de tout et de rien et aussi afin de présenter d'une manière différente mes créations.

Hello de Collioure

IMG_4102

Comment commenter ces photos… En vous parlant de ma veste customisée ? Non, je l’ai fait il y a peu. En vous parlant de mon chapeau jaune citron ou du fait qu’il soit aussi coloré que les rues de Collioure ? Mouais, ca se voit quoi… En vous parlant de mon amour pour Collioure ? Déjà fait aussi… (Ici). Eh bien… On dirait que je n’ai rien à raconter à propos de ces photos. Comment est ce possible ?! Ou alors je vous parle de quelque chose qui n’a rien à voir ? Allez, folie folie ! On va faire ça.

Depuis septembre, je suis Mamzel Tutu à temps plein. J’ai dû réorganiser mon emploi du temps, pour être plus organisée dans le but de pérenniser mon entreprise et la faire croître. J’en ai aussi profité pour faire une place dans mon agenda pour des activités qui me tenaient à coeur depuis quelques temps comme le yoga et la natation. 2 mois plus tard, je constate que j’arrive à avoir 2 activités sportives par semaine, je me sens moins sous pression, mes objectifs se réalisent doucement mais sûrement, je dors mieux, et les projets à venir m’excitent et me motivent. Instant vérité, seule je n’y serais pas parvenue aussi rapidement et aussi bien. Mon amoureux m’aide beaucoup à m’organiser, à planifier, à anticiper. Il est bien plus logique que moi.

Bref, tout ça pour dire que quelque soit votre but, votre projet, n’hésitez pas à vous entourer, parlez de vos problématiques autour de vous. Soyez audacieux, vivez pleinement. J’imagine bien que vous ne m’avez pas attendu pour le savoir mais une piqûre de motivation et d’optimisme ne peut pas faire de mal, non ? Rendez-vous compte, je viens de recevoir les tissus pour la collection printemps / été, vous aussi vous êtes bluffées par mon organisation ?! Eh eh ! Je suis presque capable d’annoncer une date de sortie 4 mois avant. Fou ! Aussi, l’entre-aide est très importante, grâce à l’association Haut les mains et la boutique partagée entre créateurs, j’ai pu prendre encore un peu plus confiance. Il y a beaucoup de bienveillance entre nous, les conseils sont avisés, les oreilles toujours à l’écoute et les rires nous réchauffent lors de nos jours de permanence à la boutique. Sans ces super personnes, je n’aurais certainement pas pu expérimenter la vente directe de mes produits. Cela me permet de prendre davantage conscience de ce que vous aimez dans mon univers et d’avoir un contact différent avec vous.

Veste Mamzel Tutu / Marinière Les petites pépées / chapeau Wear lemonade x Monoprix / basket Converse

 

A très vite.

Déborah.

Publicités

Marin vintage

Hello la compagnie,

Donner une seconde vie aux vêtements délaissés, c’est un peu une passion pour moi. Je transforme des chemises d’homme pour en faire des robes et chemisiers pour femme. Je customise des blousons en jean ou des vestes militaires qui deviendront ensuite des pièces originales, uniques et féminines. Ici, il est aussi question de seconde vie pour cette robe portefeuille. Je ne l’ai absolument pas transformée, je l’ai simplement achetée à Laura, chineuse professionnelle pour Les p’tites pépées. Ses trésors sont des vêtements qui ont au moins 20 ans d’âge. Laura a du goût, il n’y a qu’à voir son compte instagram (@lesptitespepees) où elle vous présente des idées looks avec les articles qu’elle revend sur son site internet. Mixer des pièces vintage avec des pièces actuelles, voilà un art qu’elle maitrise parfaitement.

La mode est un éternel recommencement paraît-il, c’est certainement une des raisons pour laquelle le marché du vintage se porte si bien. D’ailleurs lorsque je fais le tri dans mon placard, cette phrase me hante ! A chaque vêtement que je mets sur la (minuscule) pile « Bye bye toi », je me demande si je ne fais pas l’erreur du siècle (oui, rien que ça…). Sinon je les garde encore 10 ou 20 ans et je les revendrai à Laura ?!

Qu’en pensez-vous du vintage ? Avez-vous des préjugés ? Êtes-vous déjà adepte ?

Il y a un tas de raisons pour succomber à l’appel d’une friperie. Vous achetez un article de bonne qualité (bah oui, c’est bien connu, c’était mieux avant…), que vous ne retrouverez pas sur le dos de toutes les nanas rue Alsace Lorraine. Vous faites un geste éco-responsable si on pousse la réflexion un peu plus loin. Et pour les plus sentimentales d’entre nous, libre à vous d’imaginer que cette robe a une histoire. Ma robe, par exemple ! Louise, dont le petit ami était marin, non, capitaine, ou non, pirate avec un perroquet sur l’épaule, portait cette robe légère un dimanche où elle attendait son cher « naughty boy » au port avec un panier (rond, c’est plus tendance pour les photos instagram) rempli de victuailles. Alors ? Allez imaginer ce genre d’histoire avec une robe Zara…

Non, je ne jette pas de cailloux sur les grandes enseignes, j’y trouve parfois mon bonheur bien sûr mais je me dis que quand même, ils ont un sacré rythme de production les coquins et je me demande bien ce qu’ils font de tous ces invendus…

Veste Levis // Robe Les P’tites Pépées // Casquette Saint James // Chaussures Milena

A très vite…

Déborah.

L’été indien

Nooooon ! Je ne veux pas ranger mes petites robes légères, mon short en jean fétiche, ma robe citron adorée et mes sandales ! D’ailleurs, je parle véritablement au sens propre. Ma valise de Lisbonne est défaite, tout  a été lavé mais tout est en standby sur la chaise dans la chambre. C’est un signe, ramenez-moi au soleil, en 5 minutes ma valise sera prête ! 

Et sinon, sans transition, la collection plus automnale prend forme. Je couds de la fausse fourrure en pensant au soleil croate de cet été, sympa non ? 

Pour ce qui est des nouveautés, ce turban en fait partie et est à retrouver sur l’eshop www.mamzel-tutu.com ou à la boutique Haut les mains qui reste ouverte jusqu’à fin décembre. Nous sommes plus que ravi(e)s !!

Robe Mango / turban Mamzel Tutu / basket Converse
À très vite…
Déborah. 

La vie en bleu

Hello la compagnie,

Me voilà avec un look photographié à Lisbonne. Comme je vous le disais dans l’article précédent, tous ces murs colorés m’ont rendue dingue. Chaque jour, nos tenues trouvaient un mur parfaitement assorti. Comme ce jour-là, au détour d’une rue, ce magnifique mur bleu. L’occasion rêvée pour mémoriser ma tenue et la partager avec vous.

Bon, je ne vous cache pas que j’ai quelques séquelles de toutes ces couleurs. Je n’arrive pas à m’arrêter d’acheter des tissus pour les nouveautés. J’ai envie de pull rouge ou vert, de chaussettes jaunes, de foulard bleu électrique, etc. J’ai d’ailleurs craqué sur un chapeau jaune vif en laine… mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai bientôt.

J’ai de plus en plus envie de mixer les imprimés et les couleurs. Envie certainement dûe aux différents pays que j’ai eu la chance de visiter ces dernières semaines. Osons, jouons, vivons, BORDEL !

Cette fois-ci ce sont donc les rayures de mon pantalon qui ont cohabité avec le wax de mon headband. L’esprit aventurier de la marinière bretonne rencontre la folie et l’audace du tissu Africain.

Et en parlant de ce bandeau en wax, il fait partie des nouveautés. Bonne nouvelle, la nouvelle collection de headband et de headwrap sortira mercredi sur le eshop et sera disponible à la boutique de créateurs toulousaine « Haut les mains » dés vendredi. Pour ce qui est des vêtements, il faudra encore attendre 15 jours pour découvrir de nouvelles créations.

Veste Lévis / pull Etam / pantalon Zara / basket Converse / headband Mamzel Tutu

J’ai hâte de vous montrer tout cela et d’avoir vos retours.

A très vite.

Déborah

 

 

Faux départ

IMG_2511 

Quelle rentrée ! Je dirais bien « quelle reprise » mais je n’ai pas encore tout à fait repris ma place derrière la machine à coudre. Nous sommes partis en vacances 4 semaines, du 31 juillet au 27 août. Nous avons eu envie de nous faire ce joli cadeau, un road trip jusqu’en Italie en passant par la Croatie, le Monténégro, l’Albanie et enfin la Grèce. 4 semaines, 5000 km dans les pattes, des centaines d’images sur le disque dur, quelques souvenirs dans les bagages et des milliers dans la tête. Une folie, 4 semaines de dépaysement, de paysages plus beaux les uns que les autres. Puis retour en France, j’enchaine avec la fin de mon contrat à Cahors puis quelques jours à Paris. Une fois les valises (sous les yeux…) remplies de tissu, posées à Toulouse, je pense à ce qui m’attend pour cette rentrée de septembre. Ma liste (fictive, bien sûr !) de choses à faire s’allonge toutes les minutes, de nouvelles idées s’ajoutent aux précédentes, les projets à concrétiser m’excitent. Bref ! Je suis contente que la rentrée soit là, je suis impatiente de la croquer à pleines dents, de me mettre en action.

Avant ça je fais une petite fête pour mes 30 ans parce que, quand même, 30 ans quoi ! Pas d’appréhension particulière d’entrer dans la trentaine, pas de mise au point, pas de bilan, juste le sentiment que ce bout de vie est déjà passé très vite et que je suis heureuse d’être là où j’en suis.

C’est là que le faux départ entre en scène. C’est là que tout ce qui s’était planifié dans ma petite tête s’envole, se voit forcé d’être reporté. C’est là que mes 30 ans m’ont emportée à Lisbonne du 11 au 16 septembre. J’ai décollé avec ma mère. Nos premières vacances entre filles. Et quelle destination ! Un retour aux racines. J’ai pris plaisir à écouter ma mère parler portugais à longueur de journée et découvrir (ou redécouvrir) des merveilleuses adresse lisboètes.

Et me voilà donc qui fais ma rentrée  un lundi 18 septembre. Ma fameuse liste a pris de l’ampleur, j’ai tellement été inspirée par tous ces pays que j’ai eu la chance de visiter ces dernières semaines ! Lisbonne m’a offert une cure de lumière et de couleur très appréciable pour confectionner les nouveautés. J’espère que vous serez des boulimiques de couleurs avec moi…

 IMG_2517IMG_2514IMG_2513IMG_2507IMG_2587IMG_2561IMG_2594IMG_2629IMG_2639IMG_2650IMG_2654IMG_2745IMG_2746IMG_2804IMG_2842IMG_2903IMG_2980IMG_2835IMG_2990IMG_2875IMG_2693IMG_2474

À très vite…

Déborah.