A propos mamzeltutu

Plein de rêve dans la tête et envie de partager des choses, je décide de créer ce blog pour vous parler de tout et de rien et aussi afin de présenter d'une manière différente mes créations.

Faux départ

IMG_2511 

Quelle rentrée ! Je dirais bien « quelle reprise » mais je n’ai pas encore tout à fait repris ma place derrière la machine à coudre. Nous sommes partis en vacances 4 semaines, du 31 juillet au 27 août. Nous avons eu envie de nous faire ce joli cadeau, un road trip jusqu’en Italie en passant par la Croatie, le Monténégro, l’Albanie et enfin la Grèce. 4 semaines, 5000 km dans les pattes, des centaines d’images sur le disque dur, quelques souvenirs dans les bagages et des milliers dans la tête. Une folie, 4 semaines de dépaysement, de paysages plus beaux les uns que les autres. Puis retour en France, j’enchaine avec la fin de mon contrat à Cahors puis quelques jours à Paris. Une fois les valises (sous les yeux…) remplies de tissu, posées à Toulouse, je pense à ce qui m’attend pour cette rentrée de septembre. Ma liste (fictive, bien sûr !) de choses à faire s’allonge toutes les minutes, de nouvelles idées s’ajoutent aux précédentes, les projets à concrétiser m’excitent. Bref ! Je suis contente que la rentrée soit là, je suis impatiente de la croquer à pleines dents, de me mettre en action.

Avant ça je fais une petite fête pour mes 30 ans parce que, quand même, 30 ans quoi ! Pas d’appréhension particulière d’entrer dans la trentaine, pas de mise au point, pas de bilan, juste le sentiment que ce bout de vie est déjà passé très vite et que je suis heureuse d’être là où j’en suis.

C’est là que le faux départ entre en scène. C’est là que tout ce qui s’était planifié dans ma petite tête s’envole, se voit forcé d’être reporté. C’est là que mes 30 ans m’ont emportée à Lisbonne du 11 au 16 septembre. J’ai décollé avec ma mère. Nos premières vacances entre filles. Et quelle destination ! Un retour aux racines. J’ai pris plaisir à écouter ma mère parler portugais à longueur de journée et découvrir (ou redécouvrir) des merveilleuses adresse lisboètes.

Et me voilà donc qui fais ma rentrée  un lundi 18 septembre. Ma fameuse liste a pris de l’ampleur, j’ai tellement été inspirée par tous ces pays que j’ai eu la chance de visiter ces dernières semaines ! Lisbonne m’a offert une cure de lumière et de couleur très appréciable pour confectionner les nouveautés. J’espère que vous serez des boulimiques de couleurs avec moi…

 IMG_2517IMG_2514IMG_2513IMG_2507IMG_2587IMG_2561IMG_2594IMG_2629IMG_2639IMG_2650IMG_2654IMG_2745IMG_2746IMG_2804IMG_2842IMG_2903IMG_2980IMG_2835IMG_2990IMG_2875IMG_2693IMG_2474

À très vite…

Déborah. 

 

Publicités

Pois V.S wax

Eh bonjour,

Parfois j’ai l’impression d’avoir 4 ans quand je m’habille. J’ai envie de porter tel et tel vêtement ou accessoire en sachant que cela n’ira pas vraiment ensemble. Et après tout qu’est ce que ça peut faire ? Pour me balader dans les jolies ruelles de Cadaqués, j’ai donc mixé la petite robe à pois, les grosses boucles bling bling et le headband en wax.

En arpentant les rues pavées, j’ai découvert une très jolie ville bien que très touristique. J’ai fait voler ma petite robe à pois loin des rues commerçantes. Parfois les rues étaient complètement vides, ce qui donne la sensation que la ville nous appartient, j’adore !

Je profite des ces quelques photos à Cadaqués pour vous dire qu’une nouvelle vidéo coiffure est visible sur ma chaîne YouTube. J’espère qu’elle vous inspirera… Pour ce qui est de ma coiffure sur les photos, je vous ferai une vidéo prochainement.

Robe Mango / Headband Mamzel Tutu / Boucles d’oreilles Jules & Lily

Photos par Johann Chaulet.

A très vite.

Déborah.

Pins addict

Hello la compagnie,

Aller régulièrement au même endroit a du bon. Cela permet de prendre le temps de découvrir les lieux, fouiller les ruelles, s’aventurer sur les routes, parcourir les villages. Il y a un côté familier très agréable aussi, un sentiment de sérénité. C’est ce que je ressens lors de nos séjours du côté d’Argelès-sur-mer.

Cette région où la mer aux pieds des montagnes, il suffit presque de pivoter sur soi même pour admirer les unes et plonger dans l’autre. Pour changer de décor et varier les plaisirs, il suffit de parcourir quelques kilomètres. J’ai souvent l’impression de perdre la notion du temps, de vivre plusieurs journées en une. Un peu déstabilisant mais tellement excitant ! Une bonne façon de prolonger les vacances en quelque sorte.

Si vous ne connaissez pas le coin et que vous projetez d’y séjourner, je vous conseille vivement de visiter Céret et son musée d’art moderne, de prendre un verre sur la place de la République de Laroque-des-Albères puis d’aller en prendre plein les yeux avec la vue panoramique depuis le château (au moment du coucher de soleil…). Bien évidement Collioure et ses façades colorées, et partez jusqu’en Espagne en longeant la côte à bord d’un scooter !

Vous l’aurez compris, nous rentrons d’un week-end chargé en balades, découvertes, et photographies. Comme celles-ci par exemple, prises à Laroque-des-Albères. Le titre de l’article vous met sur la piste, je suis dingo des broches, pins et badges en tous genres. Je les mets partout, sur les vestes, les sacs, les vêtements. L’occasion aussi de vous présenter la broche en bois monstera à paillette que je fabrique avec l’aide de Johann ❤ Comment ?! Elle vous plaît tellement cette broche, vous voulez la même ? Pas de panique, c’est prévu et c’est possible. Retrouvez-la, avec ses autres copines broches sur mon eshop (clic ici, clic ici, clic ici)

Veste Lévis / short Etam / totebag Suncoo / chaussures sans marques / boucles d’oreilles La mouette 

Photographies : Johann Chaulet.

Passez un bel été.

A très vite…

Déborah.

Tutu coiffure #2 : comment mettre les foulards Mamzel Tutu.

  
Coucou !

Après le bandeau, je vous présente une nouvelle vidéo pour vous montrer comment vous coiffer en moins d’une minute avec le foulard modulable.

  
Les foulards Mamzel Tutu ont un fil de fer intégré, ce qui leur permet de s’adapter parfaitement à votre tour de tête et de les porter de différentes façons. Aujourd’hui on se concentre sur la façon « turban ». Idéale pour protéger votre tête du soleil, vos cheveux du vent (et des noeuds au moment de les démêler…) et de l’eau lors de vos escapades à la plage. Il saura également donner une touche délicieusement rétro à votre look. Bref, vous allez l’adorer !
Pensé pour être très simple à mettre en place, l’accessoire coiffure pour les pressées ou pour les nulles de la coiffure en quelque sorte. En moins d’une minute vous pourrez cacher vos racines (cheveux blancs ou colorés), vos cheveux pas très très propres, et / ou obtenir une coiffure et un look plus sophistiqués.

Cette vidéo a été réalisée à Collioure par Johann. Je ne suis qu’amour pour ce village (et pas que…). Ses ruelles hautes en couleur et pavées m’inspirent véritablement à chaque visite.

Tiens, il faudrait que je vous fasse un article « bonnes adresses » de la région lors de notre prochain séjour là bas…

A très vite.

Déborah.

Tutu coiffure #1 : comment mettre les bandeaux Mamzel Tutu.

Hé la compagnie,

La belle saison des marchés de créateur bat son plein. Je suis ravie de rencontrer certaines d’entre vous lors de mes déplacements.

Le bandeau modulable est un de mes produits phare. Pratique, lavable en machine, simple à mettre en place, différentes coiffures faciles à réaliser, bref il sait vous séduire. Pour vous remémorer les conseils et la démonstration que je vous offre lors des différents évènements, Johann et moi  avons réalisé quelques petites vidéos « Tutu coiffure » très rapides  et, je l’espère, très clairs.

Pour cette première vidéo, je vous présente donc le bandeau modulable. Si vous avez deux pieds à la place des mains, les bandeaux Mamzel Tutu sont faits pour vous. 100% coton, ils ont un fil de fer léger et très souple (mais résistant dans le temps) qui vous permet de les attacher en moins d’une minute. J’ai voulu des produits 5 en 1, rapides, faciles et intemporels.

En plus de toutes ces qualités, le bandeau sera votre allier pour lutter contre le vent à vélo ou en bord de mer, ou encore pour changer de style en un clin d’oeil en réalisant  différentes coiffures.

Confectionnés en petite série dans mon atelier à Toulouse, j’apporte un soin tout particulier à la sélection de mes tissus et à la fabrication de mes bandeaux.

En espérant que cette petite vidéo vous plaira…

A très vite…

Déborah.