A propos mamzeltutu

Plein de rêve dans la tête et envie de partager des choses, je décide de créer ce blog pour vous parler de tout et de rien et aussi afin de présenter d'une manière différente mes créations.

Jolis coquelicots

Eh bonjour.

Le bonheur de prendre la route, de changer d’itinéraire, de prendre le temps de s’arrêter où bon nous semble. Ce genre de plan est toujours plein de surprises et de découvertes. Comme ce champs de coquelicots !

Le coquelicot, sa couleur vive et unique, son côté éphémère, sa légèreté, sa poésie. Comment ne pas tomber d’amour devant ces fleurs délicates ?

J’adorerais passer mon temps sur les routes, dans une jolie caravane décorée de couleurs vives, de touches de wax, avec des jardinières aux fenêtres, l’atelier serait modulable pour que nous puissions travailler aussi bien dedans que dehors. Le paradis ! (Enfin j’aime le croire…) Mais c’est quelque part déjà un peu le cas. Johann et moi avons la bougeotte, nous vadrouillons pas mal avec son joli camion coloré dans le quel nous pouvons transporter beaucoup de choses, ma machine à coudre par exemple ! Je vais réfléchir à un système amovible pour les jardinières et pourquoi pas même installer une boule à facettes sur le tableau de bord !

Jupe Stradivarius / pull Bershka / perfecto en cuir vieux / casquette St James / foulard acheté au Portugal / sautoir

Photos : Simon alias @cerforet

Publicités

Hello de Bordeaux

Bonjour vous,

Par où commencer ?… Je vais profiter de cet article pour vous annoncer quelques petites (bonnes) nouvelles et vous parler de la cité du vin à Bordeaux.

Ce week-end, Johann et moi exposons nos deux marques (Punkster et Mamzel Tutu) sur l’iBoat à Bordeaux lors d’un marché de créateurs auquel j’aime particulièrement participer pour la bonne ambiance et le lieu atypique. Les plats proposés par l’iBoat sont délicieux et c’est un plaisir de revoir ma clientèle bordelaise (toutes les infos ici).

Nous avons profité de cette occasion pour arriver à Bordeaux la veille du marché et avoir ainsi le temps de visiter la « cité du vin ». Le bâtiment est déjà surprenant de l’extérieur ; l’intérieur l’est tout autant. Nous avons choisi de découvrir l’expo permanente, sur le vin donc. L’architecture est superbe, la visite est ludique et très intéressante. J’ai adoré le pôle « Bacchus et Vénus », je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir cela par vous même à l’occasion. Grâce à notre billet, nous avions accès au 8eme et dernier étage pour une dégustation de vin avec une magnifique vue panoramique sur Bordeaux.

Ce musée 2.0 ferme à 19h, en sortant de là nous sommes allés prendre un verre juste en face, aux halles de Bacalan, au soleil avec des produits du terroir qui donnaient tous plus envie les uns que les autres. Un spot que je vous recommande fortement. Accessible en métro, arrêt « cité du vin » (qui est le même arrêt que pour venir nous voir à l’iBoat d’ailleurs…).

Concernant les bonnes nouvelles, j’ai le plaisir de vous annoncer non pas 1, ni 2, ni 3 mais 4 nouveaux points de vente pour mes produits.

la manufacture 16 rue Carmes Montauban

– open Market 3 rue Auriol Montauban

Aix’ellence 19 rue Granet Aix en Provence

Et le dernier, et pas des moindres, une boutique dans une ville que j’aime beaucoup, à Cahors ! Une boutique associative qui réunie différents créateurs et artisans d’Occtanie, ces derniers se relaieront pour tenir la boutique ouverte. Cadurciens et habitants des environs, nous pourrons nous rencontrer lors de mes permanences, ce qui peut être l’occasion pour vous de me passer une commande particulière pour une veste ou de venir apprendre à vous coiffer avec mes headbands et turbans. Ce joli lieu portera le nom de « Fourmillard » et ouvrira ses portes le 15 mai au 60 rue Portail Alban. Toutes les informations sont sur la page Facebook de la boutique ici.

Photo Johann Chaulet 🧔🏻

Hello de Collioure

IMG_4102

Comment commenter ces photos… En vous parlant de ma veste customisée ? Non, je l’ai fait il y a peu. En vous parlant de mon chapeau jaune citron ou du fait qu’il soit aussi coloré que les rues de Collioure ? Mouais, ca se voit quoi… En vous parlant de mon amour pour Collioure ? Déjà fait aussi… (Ici). Eh bien… On dirait que je n’ai rien à raconter à propos de ces photos. Comment est ce possible ?! Ou alors je vous parle de quelque chose qui n’a rien à voir ? Allez, folie folie ! On va faire ça.

Depuis septembre, je suis Mamzel Tutu à temps plein. J’ai dû réorganiser mon emploi du temps, pour être plus organisée dans le but de pérenniser mon entreprise et la faire croître. J’en ai aussi profité pour faire une place dans mon agenda pour des activités qui me tenaient à coeur depuis quelques temps comme le yoga et la natation. 2 mois plus tard, je constate que j’arrive à avoir 2 activités sportives par semaine, je me sens moins sous pression, mes objectifs se réalisent doucement mais sûrement, je dors mieux, et les projets à venir m’excitent et me motivent. Instant vérité, seule je n’y serais pas parvenue aussi rapidement et aussi bien. Mon amoureux m’aide beaucoup à m’organiser, à planifier, à anticiper. Il est bien plus logique que moi.

Bref, tout ça pour dire que quelque soit votre but, votre projet, n’hésitez pas à vous entourer, parlez de vos problématiques autour de vous. Soyez audacieux, vivez pleinement. J’imagine bien que vous ne m’avez pas attendu pour le savoir mais une piqûre de motivation et d’optimisme ne peut pas faire de mal, non ? Rendez-vous compte, je viens de recevoir les tissus pour la collection printemps / été, vous aussi vous êtes bluffées par mon organisation ?! Eh eh ! Je suis presque capable d’annoncer une date de sortie 4 mois avant. Fou ! Aussi, l’entre-aide est très importante, grâce à l’association Haut les mains et la boutique partagée entre créateurs, j’ai pu prendre encore un peu plus confiance. Il y a beaucoup de bienveillance entre nous, les conseils sont avisés, les oreilles toujours à l’écoute et les rires nous réchauffent lors de nos jours de permanence à la boutique. Sans ces super personnes, je n’aurais certainement pas pu expérimenter la vente directe de mes produits. Cela me permet de prendre davantage conscience de ce que vous aimez dans mon univers et d’avoir un contact différent avec vous.

Veste Mamzel Tutu / Marinière Les petites pépées / chapeau Wear lemonade x Monoprix / basket Converse

 

A très vite.

Déborah.

Marin vintage

Hello la compagnie,

Donner une seconde vie aux vêtements délaissés, c’est un peu une passion pour moi. Je transforme des chemises d’homme pour en faire des robes et chemisiers pour femme. Je customise des blousons en jean ou des vestes militaires qui deviendront ensuite des pièces originales, uniques et féminines. Ici, il est aussi question de seconde vie pour cette robe portefeuille. Je ne l’ai absolument pas transformée, je l’ai simplement achetée à Laura, chineuse professionnelle pour Les p’tites pépées. Ses trésors sont des vêtements qui ont au moins 20 ans d’âge. Laura a du goût, il n’y a qu’à voir son compte instagram (@lesptitespepees) où elle vous présente des idées looks avec les articles qu’elle revend sur son site internet. Mixer des pièces vintage avec des pièces actuelles, voilà un art qu’elle maitrise parfaitement.

La mode est un éternel recommencement paraît-il, c’est certainement une des raisons pour laquelle le marché du vintage se porte si bien. D’ailleurs lorsque je fais le tri dans mon placard, cette phrase me hante ! A chaque vêtement que je mets sur la (minuscule) pile « Bye bye toi », je me demande si je ne fais pas l’erreur du siècle (oui, rien que ça…). Sinon je les garde encore 10 ou 20 ans et je les revendrai à Laura ?!

Qu’en pensez-vous du vintage ? Avez-vous des préjugés ? Êtes-vous déjà adepte ?

Il y a un tas de raisons pour succomber à l’appel d’une friperie. Vous achetez un article de bonne qualité (bah oui, c’est bien connu, c’était mieux avant…), que vous ne retrouverez pas sur le dos de toutes les nanas rue Alsace Lorraine. Vous faites un geste éco-responsable si on pousse la réflexion un peu plus loin. Et pour les plus sentimentales d’entre nous, libre à vous d’imaginer que cette robe a une histoire. Ma robe, par exemple ! Louise, dont le petit ami était marin, non, capitaine, ou non, pirate avec un perroquet sur l’épaule, portait cette robe légère un dimanche où elle attendait son cher « naughty boy » au port avec un panier (rond, c’est plus tendance pour les photos instagram) rempli de victuailles. Alors ? Allez imaginer ce genre d’histoire avec une robe Zara…

Non, je ne jette pas de cailloux sur les grandes enseignes, j’y trouve parfois mon bonheur bien sûr mais je me dis que quand même, ils ont un sacré rythme de production les coquins et je me demande bien ce qu’ils font de tous ces invendus…

Veste Levis // Robe Les P’tites Pépées // Casquette Saint James // Chaussures Milena

A très vite…

Déborah.

L’été indien

Nooooon ! Je ne veux pas ranger mes petites robes légères, mon short en jean fétiche, ma robe citron adorée et mes sandales ! D’ailleurs, je parle véritablement au sens propre. Ma valise de Lisbonne est défaite, tout  a été lavé mais tout est en standby sur la chaise dans la chambre. C’est un signe, ramenez-moi au soleil, en 5 minutes ma valise sera prête ! 

Et sinon, sans transition, la collection plus automnale prend forme. Je couds de la fausse fourrure en pensant au soleil croate de cet été, sympa non ? 

Pour ce qui est des nouveautés, ce turban en fait partie et est à retrouver sur l’eshop www.mamzel-tutu.com ou à la boutique Haut les mains qui reste ouverte jusqu’à fin décembre. Nous sommes plus que ravi(e)s !!

Robe Mango / turban Mamzel Tutu / basket Converse
À très vite…
Déborah.