Twist and shout

Hello !

De retour pour vous présenter les petites nouveautés Mamzel Tutu. Je me tourne de plus en plus vers le textile et m’éclate vraiment dans ce domaine. Les bijoux quittent peu à peu mon eshop pour laisser place à plus d’accessoires de tête en tissu. Je pense tout de même conserver les boucles d’oreilles et les chaînes de corps, mais si seulement j’avais autant de temps que d’idées…

Les nouveautés sont des bandeaux en jersey. Vous connaissez ma passion pour le 10 en 1 ?! Je peux difficilement créer quelque chose sans imaginer plusieurs façons de le porter. J’ai récidivé, ce bandeau est réversible, il peut se porter de 3 façons différentes. Un côté twisté, très en vogue cette saison et un coté « turban » avec une languette en tissu interchangeable grâce à son système de fermeture par scratch. Ainsi cet headband s’adaptera parfaitement à vos envies, vos différents looks et vous pourrez le porter d’un côté pour la journée et simplement le retourner pour changer de style le soir venu. Sa matière élastique épousera parfaitement votre tour de tête.

Ces petits nouveaux sont en vente juste ici (clic clic) dans trois coloris différents. J’envisage très sérieusement de faire des languettes vendues à l’unité pour que vous puissiez assortir encore mieux votre headband à toutes vos tenues.

Cet accessoire vous aidera à changer de tête sans forcément passer par la case coiffeur. En portant le bandeau sur les cheveux, vous aurez un style tendance; en glissant quelques mèches sur le tissu, votre style sera plus romantique et pour un look rétro, retourner l’ensemble de votre chevelure dans le headband comme je l’ai fait sur la photo juste au dessus. Voilà des idées coiffures très simples et rapides à réaliser.

Pour ne rater aucune information sur mon actualité, les dates et lieux de mes prochaines expositions, suivez moi sur instagram et / facebook. Et si vous passez me voir, je me ferai un plaisir de vous montrer en live toutes ces idées coiffures et bien d’autre encore.

Crédits photo : Johann Chaulet (son site n’est toujours pas en ligne, on fait une pétition pour l’inciter fortement à le terminer au plus vite ?! )

Soyez créative et surtout ne perdez pas une occasion pour vous faire jolie, sourire et être heureuse. A très vite…

DéboTutu

Sous le soleil

  
Eh coucou.

On se retrouve avec une petite série de photo mi-look, mi-chorégraphie. En se baladant dans les rues parisiennes, Johann a été inspiré par la lumière et moi par l’ambiance ce qui donne cette danse improvisée sous le soleil. 

   
    
 Rien de bien notable dans mon look mis à part mes Converse vieilles d’au moins 10 ans, un jean destroy et pour rehausser tout ça, ma veste kaki customisée par mes soins (d’autres arrivent très vite sur l’eshop ) et mon nouveau tote bag Wear Lemonade adoré que je ne vais pas beaucoup quitter. En parlant d’inseparable, les foulards modulables quittent très peu ma tête surtout depuis que j’ai réussi à mettre la main sur des tissus en laine fins et qui ne grattent pas (dispo ici).

Allez, restons légers ! 

À très vite.

Déborah

Art de rue

Hello paillettes et cie,

De retour d’une superbe escapade parisienne en amoureux, je me sens ultra déterminée à bien employer mon temps durant ces 15 jours de vacances. 15 jours pendant lesquels je vais pouvoir créer, rayer des choses sur ma ToDo list, sortir les nouveautés Punkster, trouver de nouveaux points de vente. 15 jours intenses mais tellement bons.

Paris sait me nourrir avec ses petits trésors à chaque coin de rue. Cette fois-ci encore plus que les autres. Nous avons visité l’école 42, unique en son genre. Créée par Xavier Niel en 2013, le principe est simple : les étudiants n’ont pas de cours, l’école est ouverte 24h/24 et 7j / 7, et ils apprenent de manière participative en réalisant des projets à plusieurs. En gros, si tu ne sais pas demande à ton voisin, il t’expliquera et certainement que demain, c’est lui qui aura besoin de ton savoir. Une école qui forme les développeurs informatique de demain. L’école est gratuite, il y a une sélection faite sur les compétences d’apprentissage mais aussi sur le savoir vivre en collectivité. Le concept est génial, les locaux sont incroyables avec ses 3 étages et ses 3 salles qui doivent chacune faire 500m2 et qui sont remplies de iMac (le plus grand modèle, celui qui me fait tellement envie !). Des rangées d’iMac au milieu d’œuvres plus folles les unes que les autres. Enfin, ce n’est pas le côté informatique qui nous amener là…



  

En effet les murs de l’école accueillent « Art 42 », présenté comme le premier musée du street art mais là encore ce n’est pas vraiment un musée. C’est plutôt Nicolas Laugero Lasserre, passionné de street art, qui prête quelques unes (enfin environ 150 tout de même) des œuvres qu’il collectionne depuis une vingtaine  d’années. Oui oui, le mec a une collection impressionnante de street art. En effet il possède pas mal d’œuvres de Banksy, Shepard Faire, C215, Madame, Jonone, etc. #JalousieExtrême !
Durant ce week-end nous nous sommes aussi baladés du côté de canal de l’Ourcq. Un coin que j’affectionne tout particulièrement, surtout quand il fait beau comme dimanche. C’est un quartier rempli de graffitis,  c’est aussi là où se trouve un de mes endroits préférés à Paris, le pavillon des canaux.

Nous avons pu découvrir aussi la fresque de 250 m de long rue Germaine Tailleferre, réalisée en juin dernier. Toutes les infos sont ici. Si vous passez dans le coin, prévoyez du temps pour vous perdre dans les rues adjacentes et découvrir des petits graffitis plein de poésie comme, ci dessous, ce petit bonhomme assis sur cette grille d’aération.


  
  
  
  
  
  
  

J’aime vraiment ce moyen d’expression, accessible à tous, et qui procure systématiquement une émotion chez les gens qui croisent leur route. Cela me fait regarder ce qui m’entoure différemment, avec beaucoup de curiosité. L’art est partout !

Allez, je pars découper les tissus que j’ai achetés à Paris pour en faire des bandeaux et customiser des vestes egalement.

Des bisous doux.

Déborah.

Look urban jungle

couverture

Hello !

Ça y est ma nouvelle collection est enfin sortie. Avec un petit mois de retard mais c’était pour mieux vous surprendre !

Cette saison est différente. Je vous disais déjà me sentir évoluer, changer, me connaître davantage  et fatalement cela va se ressentir sur mon travail artistique. Cette fois ci, la particularité est que je lève considérablement le pied sur la confection de bijoux. J’essaye aussi d’être à votre écoute et globalement mes foulards et bandeaux modulables retiennent bien plus votre attention. Les vestes militaires customisées vous plaisent beaucoup ainsi que les chaines de corps pour mon plus grand bonheur. Vos choix se dirigeaient de moins en moins vers les bagues, bracelets et sautoirs, j’ai donc arrêté d’en produire. J’aime faire des boucles d’oreilles et les porter alors cela, je ne me suis pas résignée à les stopper, je m’éclate toujours autant à les imaginer, les dessiner et leur donner vie. Je trouve cet accessoire terriblement féminin, elles peuvent donner la pèche, de l’originalité ou de la classe à un look du jour un peu trop neutre. Idem pour le headband, en rentrant simplement une mèche, quelques une ou la totalité de vos cheveux, vous passez d’un look de jour à un look du soir pour un resto entre copines ou avec son amoureux.
Donc voilà, je ne vous annonce pas un arrêt total des bijoux Mamzel Tutu, ils reviendront certainement en petite série, bref je ne ferme pas la porte, je m’en éloigne juste un peu. Mais c’est pour mieux vous retrouver autour du tissu. Je prends un réel plaisir à customiser les vestes militaires et vous voir craquer dessus.

En parlant de customisation, mon nouveau terrain de jeu depuis cette saison est la chemise d’homme que je m’amuse à déconstruire, customiser, féminiser. Je suis cata, j’ai envie de toutes les garder, de toutes les porter. Je couds dans l’atelier Toulousain « En couture Simone », ce qui me donne une rigueur que j’ai parfois du mal à trouver chez moi. Margot, la responsable de cette association, est adorable et d’excellent conseil. C’est génial de pouvoir avoir un avis au moment même où je suis en train de coudre. J’espère que ces chemises revisitées sauront vous séduire comme mes précédentes créations.

Aussi, je mets bien plus l’accent sur mes bandeaux et foulards modulables dorénavant, et j’adore vous voir curieuse de comment porter les foulards, d’oser les porter en turban. Cela est tellement féminin, un accessoire dans les cheveux termine parfaitement une tenue. Cette saison je vais vous proposer cette gamme dans des tissus plus chauds pour que vous puissiez le porter comme bonnet ou chapeau pour dehors tout en pouvant le garder sur la tête lorsque vous êtes à l’intérieur, un accessoire qui va faire office de coiffure. Le foulard est mon meilleur allier surtout lorsqu’au petit matin je constate, face au miroir, que mes cheveux sont sortis faire la fête sans moi pendant la nuit et qu’ils ont des courbitures ces filous !

Quoi de mieux que de vous présenter ces fameux foulards que je ne quitte quasiment plus qu’un look ? Les photos ont été prise dans les jolis jardins du museum de Borderouge, à Toulouse. Et la vidéo tuto coiffure est toujours disponible ici.

2 3 4 5 6 7 8 9

Veste vintage / robe H&M / boots Pimkie / Foulard, chaines de corps Mamzel Tutu / broche licorne Hug a porcupine / badge Miro / badge « J'<3 le gras » Les Pétroleuses

Crédits photo : PaPoU

A très vite,

Des bisous

La nuit tous les murs sont gris…

… Sauf dans la ville rose où ils sont roses ❤

img_4324

En balade avec mon barbu un soir, nous allons de rue en rue pour découvrir différemment Toulouse. Un peu comme une chasse aux trésors. Oui, trésor au pluriel car cela peut être un graffiti, une jolie maison, le son d’un instrument s’échappant d’un appartement, un nouvel endroit à tester rapidement, un spot sympa pour faire des photos, une façade recouverte de lierre, etc… Tout est bon pour nous surprendre, pour éveiller notre curiosité. Ce soir là, nous sommes allés prendre l’apéro au bar « le concorde » et à la nuit tombée l’enseigne néon de salon de coiffure « Madame sans gêne » nous a fortement inspirés. La lumière rose donnait une ambiance mystérieuse et chaude qui va parfaitement avec ces dernières soirées d’été.

D’ailleurs pour prolonger l’été et les vacances j’aime me lever et ouvrir les fenêtres, prendre le petit déj’ à cette même fenêtre, le soir venu je dîne au maximum dehors à coup de pique nique par exemple et je me balade, à pied ou à vélo, dans les rues où je n’ai pas forcément l’occasion d’aller. Hop ! Je sens que j’ai le temps, que rien n’est grave, qu’il fait bon vivre à Toulouse et que même si je n’ai pas encore sorti ma nouvelle collection c’est parce que je suis occupée à être heureuse différemment et à profiter de chaque instant.

Et vous quelles sont vos astuces pour profiter de cette belle saison ?

img_4316img_4336img_4305img_4328img_4309

img_4321

Veste DIY / broche banane et arc en ciel DIY ici / robe Kosmika / chaussures Lolipops / pochette en cuir Carrybou

Merci à mon photographe d’amoureux pour ces photos ❤ Son site sera bientôt mis à jour, je vous tiens au courant bien sûr ! Pour le moment c’est par ici…

Bel fin d’été,

Déborah

P.S : été, s’il te plaît, prends tout ton temps !